Montréal 2/2 Rencontre avec « Vert et fruité » blog vegan et gluten-free

 

Hello, hello,

 

Notre découverte de Montréal se poursuit avec une jolie rencontre: le blog Vert et Fruité, que j’ai eu la chance de rencontrer en octobre dernier lors de mon passage au Québec.

Vert et Fruité c’est l’histoire de deux amies, une vegan, Marie-Noël, et une intolérante au gluten, Ariane, soucieuses de ne pas se laisser enfermer par les clichés, qui ont décidées de mettre en commun leurs découvertes pour créer un blog.

Vert et fruité

Vert et fruité

Moi même intolérante au gluten et vegan, j’ai tout de suite été séduite par leurs personnalités, positives, plein de bonnes informations, le ton n’est jamais moralisateur: partager les découvertes et essayer d’intéresser un maximum de personnes à la nourriture saine et au respect de l’environnement et des animaux.

 

Le rendez vous est donné Aux Vivres, le premier restaurant végétalien de Montréal. Créé en 1997, le concept était de proposer de la nourriture végétalienne avec des produits frais et un menu du jour.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.10.43

 

Je découvre donc Ariane et Marie-Noël pour partager un dîner-goûter. Il faut savoir qu’Aux Vivres, on peut attendre 20/30 minutes pour une table. L’adresse est chaleureuse et très populaire pour ses bols, burgers, desserts. et son épicerie.

Si Montréal apparaît comme une ville ouverte à la cuisine vegan, Marie Noëlle m’explique que l’engouement est vraiment apparu il y a quelques années avec un développement très rapide des adresses vegan. La ville est passé de quelques adresses à une ouverture tous les mois (ou presque) ou des ajouts de plats végétaliens au menu des restaurants traditionnels.

 

Parce que Montréal est une ville très étudiante et cosmopolite, les gens sont de plus en plus soucieux de consommer responsable, de manger sain et mieux. Alors les restaurants s’adaptent et on voit de plus en plus de projets vegan voir le jour.

 

Marie-Noël a fait parti de l’organisation du premier Festival Végane de Montréal en septembre dernier. L’évènement a accueilli des médecins, nutritionnistes, naturopathes, bloggeurs/euses ou professeurs de yoga, pour des conférences, et des démos pédagogiques visant à sensibiliser sur l’enjeu du végétalisme: environnement, santé et protection animale.

festivalveganedemontreal.com/

festivalveganedemontreal.com/

L’évènement a été un grand succès: plus de 5000 visiteurs ont rejoint le Festival Végane. Et les médias se sont intéressés en masse au végétalisme, l’équipe à été interviewée sur différentes télés et journaux canadiens.  

Si le festival a eu un si grand succès, je pense que le ton pédagogique, et positif y était pour beaucoup. A l’image de Vert et Fruité, on est loin du militantisme attendu, il faut attirer avec du gourmand, ouvrir les portes à tous sans jugement pour éduquer aux problématiques de la cruauté animale, du mieux vivre et de l’écologisme.

 

Et si manger vegan à Montréal est devenu plus facile, qu’en est il des choix sans gluten?

Ariane, soulève que l’on a beaucoup parlé d’alimentation sans gluten, et même de régime sans gluten. Le gluten était le dernier sujet tendance, pour maigrir (??), ou adopter une alimentation plus saine. Le point positif, a été que les produits sans gluten ont fait leur apparition dans les supermarchés, où une signalétique a été crée dans les rayons ou les menus des restaurants.

 

Le point négatif? On pense souvent à une lubie « bien être » avant de prendre en compte la maladie. Etre intolérant(e) n’est pas une mode, ce n’est pas faire quelques exceptions et reprendre son régime ensuite.

 

Et même si Montréal est une ville ouverte aux intolérants, Ariane reste très précautionneuse, avant de diner dans un restaurant qui n’affiche pas de choix sans gluten, elle appelle toujours avant pour tâter le terrain et éviter une éventuelle catastrophe. Et comme beaucoup de vegans et d’intolérants, au quotidien les déjeuners à l’extérieur sont prévus avec des lunchboxs maisons plus sûres et plus saines.

 

Avant de quitter Vert et Fruité, je me dois de leur poser une question naïve, comment privilégier des produits cruelty-free, en particulier quand il s’agit de laine quand on vit des hivers si rudes à Montréal?

Ariane et Marie-Noël privilégient au maximum les produits sans cruauté et éthiques: cosmétiques, maquillage, mais aussi du DIY (fait maison) pour utiliser des compositions naturelles. Pareil pour l’habillement, du polaire à la place de la laine, ou de la laine achetée en friperie, moins chère et plus écologique. Acheter moins mais mieux.

Chez Vert et Fruité l’idée n’est pas de viser le 100% mais de tout faire pour s’en rapprocher.

 

Les futurs projets de Vert et fruité?

L’équipe s’est agrandie en accueillant de nouvelles collaboratrices: Maude, Jennifer, Jessica, Raphaëlle qui proposent désormais des articles sur le blog: cuisine, cosmétiques, santé…

Retrouvez la rubrique « Portraits de végane » qui met en avant des personnalités vegan afin de montrer la diversité des profils et des parcours de ces mystérieux végétaliens.

Marie-Noël organise le championnat amateur de cuisine santé. à Montréal le 21 mars prochain lors de l‘Expo Manger Santé et Vivre Vert,La thématique cette année? Tempeh et champignons! Soyez créatifs!

Pour la reste rendez vous sur le site Vert et Fruité, la page Facebook ou le compte Twitter, pour suivre ce duo qui fourmille de projets!

 

Biobeaubon & Vert et Fruité

Biobeaubon & Vert et Fruité

 

Anouchka

 

Publicités

Super petit déjeuner vegan et sans gluten!

 

Hello, hello,

On nous répète depuis tout petit que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Je te vois grommeler, toi qui avale un café et file travailler le ventre vide.

Manger correctement le matin, c’est recharger ses batteries pour assurer toute la journée, anticiper les fringales, améliorer ses performances intellectuelles,  et éviter les coups de barres et les crises d’hypoglycémie.

Prendre son petit déjeuner au calme c’est aussi se donner une impulsion positive pour la journée: on s’assoit pour déjeuner tranquillement en écoutant la radio, de la musique ou en feuilletant les news, et surtout en évitant les activités anxiogènes (faire ses comptes le matin, mauvaise idée).

 

J’aime commencer mes journées avec l’un de ces 4 petits dej:

  • le traditionnel tartines de pain (sans gluten), beurre végétal et confiture
  • le super smoothie protéiné : lait d’amande vanille, fruits (selon la saison), protéines végétales en poudre, et un filet de jus de pomme
  • l’étrange mais délicieux jus vert: épinard, pomme, concombre, céleri, citron, carotte (et même un peu de gingembre)
  • et mon super granola du matin!

 

 

Super granola du matin 

DSCF2702

Lire la suite

3 recettes de nouilles soba vegan et gluten-free

 

 

Hello, hello,

Connaissez vous les nouilles soba? Des pâtes de sarrasin souvent utilisées dans la cuisine japonaise: dans des soupes, sautées en wok ou en salade. Etant intolérante au gluten, les soba sont devenues indispensables dans ma cuisine: légères, faciles à préparer avec un goût assez neutre pour être cuisinées dans toutes sortes de recettes.

Je vous propose 3 recettes simples à réaliser avec des nouilles soba. Pour cuisiner léger, l’astuce est de ne pas les faire sauter dans l’huile mais les faire cuire à part pour les ajouter à la dernière minute aux autres ingrédients!

 

Salade de soba, concombre, avocat & menthe 

 

DSCF2330

Lire la suite

Un burger vegan, gluten-free, sain ET bon?

Hello,

 

Dans la série « comfort food », un grand classique: le burger. Je vis au pays du burger, et j’ai pu découvrir ici qu’il était possible de créer un burger sain, savoureux, vegan ET gluten free, sans tomber dans un cliché junk food.

S0190692

Alors, que trouve t-on dans mon burger?

– vegan cream cheese (à tartiner sur le pain)

– un 1/2 champion Portobello

–  tomates

– salade verte

– un steak de légumes/soja

– avocat

– des buns gluten free

 

A servir avec des frites de patates douces et du choux…

 

Ce week end, je vous parlerais de Thanksgiving, et de mon menu pour l’occasion! Alors, qui ose encore penser que vegan rime avec salade verte?

 

Bonnes fêtes à tous,

 

Anouchka

Une alimentation sans gluten oui, mais pourquoi?

Pour ceux et celles qui me suivent sur Twitter (@biobeaubon), je ponctue mes tweets par #glutenfree.

Depuis quelques semaines j’ai changé mes habitudes alimentaires pour une alimentation vegan (oui) mais aussi sans gluten.

On me pose souvent la question du pourquoi? Le sans gluten est très à la mode en ce moment pour de mauvaises raisons. De nombreuses célébrités utilisent le régime sans gluten pour maigrir. Soyons francs je n’ai pas perdu un gramme, et tant mieux je ne souhaitais pas perdre un gramme. Si vous souhaitez perdre du poids, cet article ne vous aidera pas beaucoup.

Je n’ai aucune vocation à être experte sur le sujet, cet article est plutôt un témoignage personnel concernant mon alimentation. J’essaie de me baser sur des sites d’associations pour avoir des informations sures, mais l’erreur existe! 

 

Pourquoi une alimentation sans gluten? 

Je souffre d’une maladie appelée endométriose, plus d’informations ici, maladie handicapante et surtout très douloureuse au quotidien. Pour faire court, les femmes souffrant d’endométriose montrent souvent une sensibilité au gluten.

Avant, je ne digérais rien. Après des pâtes au diner, j’avais mal au ventre dans l’heure, et le lendemain impossible de manger avant midi. Pareil pour le pain, les pizzas, les gâteaux… Au bureau tout le monde connaissait le doux bruit du cachet effervescent dans le verre d’eau après le déjeuner…

Je prenais des tonnes de médicaments type Digedryl, Citrate de betaine… J’ai même été traitée pour un début d’ulcère (??) et ensuite pour soigner les ravages des médicaments contre l’ulcère… Mais aucun médecin de m’a jamais parlé de l’alimentation sans gluten.

Et là des années d’études de publicité vont entrer en jeu, depuis que je mange sans gluten je n’ai plus DU TOUT mal au ventre. Je mange, je digère, je déjeune le matin, je ne souffre plus. Mon médecin spécialiste aux Etats Unis a souri quand je lui ai expliqué que j’avais une alimentation vegan/sans gluten «Et ça vous aide non? Et oui…».

 

Le gluten c’est quoi exactement?

Si je reprend la définition Wikipedia: «Le gluten est la fraction protéique insoluble du grain1 c’est-à-dire la substance azotée visqueuse, obtenue par lixiviation (lavage par l’eau) d’une pâte de farine panifiable, tirée de certaines céréales comme le blé ou le seigle et dans une moindre mesure l’orge.

Il est principalement constitué de deux protéines : le gliadine et la gluténine. Ce sont ces protéines insolubles qui donnent à la farine des propriétés visco-élastiques, exploitées en boulangerie lors du pétrissage de la farine avec de l’eau et qui permettront à la pâte de lever lors de la fermentation»

 

On trouve du gluten dans les céréales suivantes: 

  • blé dur
  • seigle
  • triticale
  • orge
  • épautre
  • avoine
  • kamut 

Pour un régime sans gluten, toutes ces céréales sont donc à bannir (même des traces dans les aliments).

 

Les céréales suivantes sont sans gluten:

  • maïs
  • riz
  • millet

Et l’on ajoute à cela, les légumineuses, le quinoa, le sarrasin et l’amaranthe.

Je vous conseille le site de l’AFDIAG (association française des intolérants au gluten) pour aller plus loin: http://www.afdiag.fr/lintolerance-au-gluten/lexique/133-gluten

 

Les symptômes

L’intolérance est dure à diagnostiquer…  Mais on peut lister les différents symptômes liés à l’intolérance: digestion digestive, anémie,  fatigue excessive, dépression, migraines, vomissements, eczéma…

 

Et au quotidien? 

Au quotidien, le gluten est présent partout: pâtes, pizza, céréales, farine, pâtisseries, pain, sauces…

Aux Etats Unis les produits sans gluten sans signalés dans les rayons des supermarchés et sur beaucoup de cartes au restaurant, ce qui est extrêmement pratique.

Soyons honnêtes, il y a un marché du gluten-free très important aux US, et surtout si un allergique/intolérant découvre du gluten dans un plat censé être sans, il existe une solution, le procès.

 

Capture d’écran 2013-08-12 à 15.41.23

 

 

 

 

 

 

 

gluten

 

Je trouve donc sans trop de difficultés du pain, des tortillas de mais, des céréales, des snacks…

Alors oui, les produits sont parfois plus chers, et il faut être créatif, mais comme quand on devient vegan ou végétarien, c’est une mécanique à prendre. Eviter les produits industriels quand on a un doute, remplacer les farines habituelles par des farines de riz, de châtaigne, de maïs…  Privilégier le fait maison, noter les marques et produits pour faire ses courses plus vite. Mais au final, je me sens tellement bien au quotidien que l’effort me parait tout petit…

Pensez aux gratins de légumes, pâtes sans gluten, salades, soupes, chop suey, toutes les recettes accompagnées de riz, chili vegan…

Quelques photos de mes recettes vegan/sans gluten!

 

 

Et je vous quitte sur cette merveille, une pizza vegan et gluten free, comme quoi tout existe, je vous présente ce super restaurant très bientôt!

 

IMG_5867

 

Des intolérants dans l’assemblée? Je suis curieuse d’avoir vos avis et conseils!!