5 astuces pour manger sainement et organiser ses repas

Tout le monde connaît le même problème: il est souvent difficile de manger sainement et organiser ses repas quand on court après le temps.

Pour éviter la junk food et le déjeuner grassouille au restaurant, ces 5 astuces toutes simples vous aideront à organiser vos repas et manger sainement tout au long de la journée.

 

1- Toujours avoir des fruits et légumes frais dans sa cuisine

 

Ce conseil est tout simple et pourtant essentiel. Visuellement, quand on entre dans une cuisine avec des fruits et légumes frais, l’envie (couleur, odeur) d’en manger ou cuisiner vient immédiatement. Une banane pour le goûter, un pomme en encas, un gratin de chou-fleur béchamel ou un sauté de courgettes à la menthe pour le dîner.

L’inspiration vient souvent avec les ingrédients sous les yeux. Pensez à de la cuisine simple: wok, gratins, soupes, salades, et aux herbes et épices plutôt qu’aux crèmes trop grasses pour donner du relief à vos plats! Sinon, allez faire un tour sur les blogs de Vg Zone, 100% végétal, Pigut, ou Cuisine Pop, pour trouver de nouvelles idées de recettes.

 

 

 

2- Préparer des légumineuses à l’avance

Les légumineuses: haricots, lentilles, pois, fèves, sont la base de nombreux plats. Riche en protéines, elles sont sont de précieux alliés pour les végétariens /végétaliens. Pour éviter de reculer devant un plat sain par manque de temps (cuisson = flemme), pensez à les cuire à l’avance, et les conserver dans des bocaux pour toujours en avoir sous la main.

Manque d’inspiration? L’assiette classique céréale + légumineuses + légumes comme quinoa / courgettes / lentilles avec du thym et de l’ail? Composez avec vos légumes disponibles, et assaisonez avec des herbes et épices.

Les blogs sont ma meilleure source d’inspiration, avec des recettes simples comme le Lentil Loaf de 100% végétal, ou le Chili sin carne de Pigut .

 

 

 

3- Anticiper les fringales avec un fruit ou des noix dans son sac

AVC-une-banane-par-jour-peut-reduire-le-risque

Qui n’a jamais vécu la fringale de 11H au travail, avec pour seule solution la barre de chocolat ou les chips bien grasses? Le snack le plus sain, écologique, pré-emballé, et économique reste la banane. 2 bananes dans votre sac et un thé c’est l’assurance d’éviter de craquer sur de la junk food.

J’aime aussi garder un bocal de noix pour grignoter des amandes / cajou. Les oléagineux sont délicieux, et plein de d’oméga 3, vitamine E et magnésium. Pourquoi s’en priver?

 

 

 

4- Les gâteaux, c’est fait maison ou en pâtisserie!

Les gâteaux industriels à la maison sont vos meilleurs ennemis. Ennui + flemme = grignotage de gâteaux devant une série. Les gâteaux de supermarchés sont plein d’additifs et sucres dont le corps n’a vraiment pas besoin.

Pour garder le côté plaisir, voir ajouter un côté créatif et détente: cuisinez vos gâteaux maison, en choisissant les meilleurs ingrédients.

Le Classic Brownie (sans gluten) ou le Lovely Vegan Tiramisu de Vg Zone, deux manière de prendre son temps, et s’essayer à de nouvelles recettes.

Pour tous les pâtissiers un peu maladroits (je me range dans cette catégorie), aller manger une pâtisserie et boire un thé est l’excuse parfaite pour aller faire une promenade, prendre un moment pour respirer, déconnecter et découvrir un nouvel endroit.

 

 

 

5- Adopter le déjeuner – bento

Rares sont les chanceux qui trouvent des choix sains et végétaliens à la cantine de la fac ou du travail. La solution la plus saine (et économique) reste d’amener son bento pour le déjeuner.

Ma technique est de toujours cuisiner une part de dîner en plus pour avoir mon déjeuner tout prêt le lendemain, sinon d’apporter un bento soupe-salade-tartine-fruits.

Pour gagner du temps, cuisinez de la sauce tomate maison: oignons, thym, tomates, huile d’olive dans un grand bocal qui sera toujours prête à être ajoutée à des pâtes, du quinoa ou une purée de légumes.

 

Quelles sont vos meilleurs astuces pour manger sainement au quotidien?

 

Anouchka

Publicités

Montréal 2/2 Rencontre avec « Vert et fruité » blog vegan et gluten-free

 

Hello, hello,

 

Notre découverte de Montréal se poursuit avec une jolie rencontre: le blog Vert et Fruité, que j’ai eu la chance de rencontrer en octobre dernier lors de mon passage au Québec.

Vert et Fruité c’est l’histoire de deux amies, une vegan, Marie-Noël, et une intolérante au gluten, Ariane, soucieuses de ne pas se laisser enfermer par les clichés, qui ont décidées de mettre en commun leurs découvertes pour créer un blog.

Vert et fruité

Vert et fruité

Moi même intolérante au gluten et vegan, j’ai tout de suite été séduite par leurs personnalités, positives, plein de bonnes informations, le ton n’est jamais moralisateur: partager les découvertes et essayer d’intéresser un maximum de personnes à la nourriture saine et au respect de l’environnement et des animaux.

 

Le rendez vous est donné Aux Vivres, le premier restaurant végétalien de Montréal. Créé en 1997, le concept était de proposer de la nourriture végétalienne avec des produits frais et un menu du jour.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.10.43

 

Je découvre donc Ariane et Marie-Noël pour partager un dîner-goûter. Il faut savoir qu’Aux Vivres, on peut attendre 20/30 minutes pour une table. L’adresse est chaleureuse et très populaire pour ses bols, burgers, desserts. et son épicerie.

Si Montréal apparaît comme une ville ouverte à la cuisine vegan, Marie Noëlle m’explique que l’engouement est vraiment apparu il y a quelques années avec un développement très rapide des adresses vegan. La ville est passé de quelques adresses à une ouverture tous les mois (ou presque) ou des ajouts de plats végétaliens au menu des restaurants traditionnels.

 

Parce que Montréal est une ville très étudiante et cosmopolite, les gens sont de plus en plus soucieux de consommer responsable, de manger sain et mieux. Alors les restaurants s’adaptent et on voit de plus en plus de projets vegan voir le jour.

 

Marie-Noël a fait parti de l’organisation du premier Festival Végane de Montréal en septembre dernier. L’évènement a accueilli des médecins, nutritionnistes, naturopathes, bloggeurs/euses ou professeurs de yoga, pour des conférences, et des démos pédagogiques visant à sensibiliser sur l’enjeu du végétalisme: environnement, santé et protection animale.

festivalveganedemontreal.com/

festivalveganedemontreal.com/

L’évènement a été un grand succès: plus de 5000 visiteurs ont rejoint le Festival Végane. Et les médias se sont intéressés en masse au végétalisme, l’équipe à été interviewée sur différentes télés et journaux canadiens.  

Si le festival a eu un si grand succès, je pense que le ton pédagogique, et positif y était pour beaucoup. A l’image de Vert et Fruité, on est loin du militantisme attendu, il faut attirer avec du gourmand, ouvrir les portes à tous sans jugement pour éduquer aux problématiques de la cruauté animale, du mieux vivre et de l’écologisme.

 

Et si manger vegan à Montréal est devenu plus facile, qu’en est il des choix sans gluten?

Ariane, soulève que l’on a beaucoup parlé d’alimentation sans gluten, et même de régime sans gluten. Le gluten était le dernier sujet tendance, pour maigrir (??), ou adopter une alimentation plus saine. Le point positif, a été que les produits sans gluten ont fait leur apparition dans les supermarchés, où une signalétique a été crée dans les rayons ou les menus des restaurants.

 

Le point négatif? On pense souvent à une lubie « bien être » avant de prendre en compte la maladie. Etre intolérant(e) n’est pas une mode, ce n’est pas faire quelques exceptions et reprendre son régime ensuite.

 

Et même si Montréal est une ville ouverte aux intolérants, Ariane reste très précautionneuse, avant de diner dans un restaurant qui n’affiche pas de choix sans gluten, elle appelle toujours avant pour tâter le terrain et éviter une éventuelle catastrophe. Et comme beaucoup de vegans et d’intolérants, au quotidien les déjeuners à l’extérieur sont prévus avec des lunchboxs maisons plus sûres et plus saines.

 

Avant de quitter Vert et Fruité, je me dois de leur poser une question naïve, comment privilégier des produits cruelty-free, en particulier quand il s’agit de laine quand on vit des hivers si rudes à Montréal?

Ariane et Marie-Noël privilégient au maximum les produits sans cruauté et éthiques: cosmétiques, maquillage, mais aussi du DIY (fait maison) pour utiliser des compositions naturelles. Pareil pour l’habillement, du polaire à la place de la laine, ou de la laine achetée en friperie, moins chère et plus écologique. Acheter moins mais mieux.

Chez Vert et Fruité l’idée n’est pas de viser le 100% mais de tout faire pour s’en rapprocher.

 

Les futurs projets de Vert et fruité?

L’équipe s’est agrandie en accueillant de nouvelles collaboratrices: Maude, Jennifer, Jessica, Raphaëlle qui proposent désormais des articles sur le blog: cuisine, cosmétiques, santé…

Retrouvez la rubrique « Portraits de végane » qui met en avant des personnalités vegan afin de montrer la diversité des profils et des parcours de ces mystérieux végétaliens.

Marie-Noël organise le championnat amateur de cuisine santé. à Montréal le 21 mars prochain lors de l‘Expo Manger Santé et Vivre Vert,La thématique cette année? Tempeh et champignons! Soyez créatifs!

Pour la reste rendez vous sur le site Vert et Fruité, la page Facebook ou le compte Twitter, pour suivre ce duo qui fourmille de projets!

 

Biobeaubon & Vert et Fruité

Biobeaubon & Vert et Fruité

 

Anouchka

 

Montréal ville vegan! partie 1

Hello, hello,

 

En octobre dernier, pour fêter mon anniversaire, j’ai pris la route direction Montréal. Washington-Montréal c’est environ 10 heures de route, entre la Virginie, le Maryland, la Pennsylvanie, l’Etat de New York, l’Ontario et le Québec.

Mi-octobre, est la période idéale pour profiter de l’été indien et rouler à travers les forêts d’arbres rouges, oranges et jaunes. Le spectacle est magique !

Montréal est une ville particulière, un bout de francophonie en Amérique du Nord. Attention, au cliché de la ville européenne en Amérique du Nord ! Je n’ai pas ressenti de différences culturelles avec les Etats-Unis, mais un choc de langue ( l’habitude de vivre dans un environnement anglophone). On y parle français et anglais selon les rues et les quartiers: majoritairement français sur le Plateau, anglais vers la rue Ste Catherine par exemple.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.10.20

Montréal une ville accueillante, à taille humaine, où il fait bon se promener.  Il y a des milliers d’étudiants (beaucoup d’universités), ce qui m’a mis un joli coup de vieux au passage… On sent une créativité débordante et des énergies positives , tout ça fourmille de projets et d’initiatives culturelles.

Prévoyez de belles journées de marche pour découvrir la ville à pieds, entre le Plateau, le Mile End, la rue Ste Catherine, les parcs, le Mont Royal, les jolies boutiques et musées…

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.11.22

Ce que l’on retrouve à Montréal, en Amérique du nord ou en Angleterre, c’est ce côté relax des habitants. Pas d’agressivité, de comportements hautains comme la France aime les offrir aux visiteurs. Les Montréalais sont sympathiques et plutôt avenants.

 

 

Alors où manger vegan à Montréal ? Suivez le guide !

A Montréal il est possible de manger vegan matin, midi et soir pour 20/30 CAD par repas à 2. Imbattable non ?

Lire la suite

Huile de coco, 20 astuces naturelles: beauté, cuisine, et entretien!

 

Hello, hello,

 

Si il y a bien un produit dont je ne peux pas me passer à la maison c’est bien l’huile de coco. Ce pot navigue quotidiennement entre la cuisine, la salle de bain et le salon.

Et oui, utilisée depuis toujours, l’huile de coco est connue pour ses nombreux bienfaits: santé, cuisine, beauté mais aussi pour l’entretien de la maison!

 

DSCF2339

Extraite de la chair de noix de coco, l’huile est connue pour ses propriétés anti-bactériennes, antifongiques et antivirales. La particularité de cette huile réside dans son taux élevé en acide laurique, un acide gras saturé, réputé bénéfique sur la santé cardiovasculaire, mais aussi pour l’entretien de la peau et les cheveux.

Pour bien choisir son huile de coco: sélectionnez une huile pressée à froid et désodorisée et idéalement dans un pot en verre pour la conserver plus longtemps.

A noter que l’huile se « solidifie » en dessous de 25 degrés, d’où sa consistance crémeuse dans le pot.

Véritable super-huile, voici 20 astuces pour l’utiliser au quotidien!

 

Lire la suite

Top 5 des super-aliments de la rentrée!

 

Hello, hello,

A chaque rentrée, de nouveaux super-aliments envahissent les magazines santé & cuisine. Rappelez vous des baies de goji,  kombucha, kale

Entre coups de coeur et poudres de perlimpinpin j’ai sélectionné pour vous 5 produits à regarder de près pour cette rentrée 2014.

 

Le Kalette

credit: Kalettes

credit: Kalettes

Lire la suite

Meatless Monday / Lasagne épinard et tofu

Hello, hello,

Continuons dans la série de recettes simples et originales pour suivre l’initiative « Meatless Monday » (article à découvrir), un lundi végétarien/vegan qui s’invite dans les restaurants et cuisines du monde entier…

 

 

meatless_logo_high_res

 

J’ai découvert via mon Whole Foods local, une recette de lasagne tofu & épinard très simple et rapide à faire: il vous suffit d’un mixer et d’un four, et c’est tout!

 

Lasagne tofu & épinard

Ingredients

Pour 8 personnes

  • 300 ml d’épinards hachés (surgelés)
  • 1 bloc de tofu ferme
  • 1 cuillère à soupe d’ail émincé
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 900 ml de sauce tomate
  • 1 pack de pâtes de lasagnes (gluten ou sans gluten)
  • 10 champignons émincés
  • 1 cup de pignons de pin

Topping de pignons de pinQ>A

Dans un mixer:

  • 30 ml de tofu soyeux
  • 1/2 cup de pignons de pin
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe d’arrow roots
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • poivre

 

Recette

  1. Préchauffer votre four à 175 degrés.
  2. Mixer ensemble les épinards, le tofu, l’ail et le sel
  3. Dans un plat à gratin, ajouter:
  • une couche de sauce tomate
  • une couche de lasagne
  • la moitié du mélange tofu/épinard
  • lasagne
  • sauce tomate
  • champignons émincés
  • lasagnes
  • mélange épinards/tofu

 

Terminer par une couche de topping de pignons de pin.

Couvrir par une feuille d’aluminium et cuire pendant une 1 heure. Puis laisser refroidir 15 minutes avant de servir.

A vos mixers, et n’hésitez pas à me poster vos photos et impressions.

Bon Meatless Monday à vous, le mien s’annonce très enneigé!

 

resources_403x403_water

A la découverte du Paris vegan.

Hello hello,

Comme je vous l’expliquais dans un article précédent, je suis rentrée en France pour les fêtes de fin d’années. 7 mois d’absence, une envie de retrouver Paris, mes odeurs, mes rues, mes cafés…

 

DSCF0957

 

J’étais végétarienne en France, je suis devenue vegan aux Etats-Unis. Je suis donc arrivée doublement curieuse de faire le comparatif entre les produits et les restaurants.

Ma famille étant très tolérante, j’ai reçu un accueil parfait: plats séparés, absence de viande/poisson dans la majorité des recettes, courses en lait d’amande/soja, pain sans gluten, tofu, simili carne…

Ma môman a cuisiné ses classiques à la manière vegan: gratin dauphinois, petit salé au lentilles, pâtes gluten-free au pesto et gingembre, hachis parmentier… Pour l’anecdote ma famille se nourrit principalement de légumes et surtout de crudités. J’étais donc cette enfant étrange qui mangeait de la salade verte et des concombres au goûter… tout en conservant une vie sociale.

 

 

Emplettes

J’ai tenté de dompter mon Monoprix de quartier, et j’ai redécouvert un supermarché sans indications. J’ai pris l’habitude de me repérer avec des panneaux « vegan/gluten free/vegetarian » qui me facilitent la vie et à part Sojasun et quelques produits Gerblé/Monop, je me suis sentie comme perdue dans une jungle hostile.

 

Everything-Hurts-and-Im-Dying-Parks-and-Recreation

(c’est le souvenir du décalage horaire qui parle)
 
 
 

Par contre bonnes surprises chez Naturalia avec du fromage à tartiner vegan, du Tartex, des chips sans gluten, des yaourts Soyade-chocolat…

 

DSCF1109   DSCF1099

DSCF1094

 

 

J’ai dégusté un cheesecake chocolat/crème de marron de chez Vegan Folies pour le réveillon, que j’avais commandé via Facebook: merci à Coralie pour son travail, son accueil…

Côté pain, ma mère m’a fait découvrir du pain au maïs sans gluten, c’est bon, léger et j’en rêve encore. Le pain au sarrasin ou riz/châtaigne m’a fait penser à un block pour caler mon dos pendant le yoga, en moite et en cher.

 

DSCF1092Capture d’écran 2014-01-25 à 17.55.37

 

 

Restos

Découverte du fameux Saveurs Végét’Halles un midi avec des copines vegan rencontrées via Twitter, en plus de chouettes rencontres (même si je souffrais en silence du décalage horaire), j’ai trouvé la cuisine délicieuse. Au menu, un curry d’aubergine au lait de coco, lentilles, riz et petits légumes, une Bionade Sureau.

IMG_7324

 

Pour le reste, je suis plutôt étonnée d’avoir pu manger assez facilement: dans un petit resto vietnamien où le cuisiner m’a tout fait sur mesure à Belleville, rue St Anne dans le quartier japonais, un couscous au Marché des Enfants Rouges, et mon endroit favori L’As du Falafel rue des rosiers!

Et la prochaine fois, je fonce découvrir 42 degrés, le nouveau restaurant végétalien/crudivore: TOUS les plats ont l’air incroyables. Je vous conseille d’aller visiter leur site ici!

 

Capture d’écran 2014-01-25 à 17.22.56

 

Et j’espère rencontrer encore plein de nouvelles personnes, découvrir de nouveaux restaurants et des bonnes adresses… N’hésitez pas à me laisser un commentaire avec vos bons plans, je garderais tout précieusement.

Paris, je reviens vite.

Anouchka