Comment rester positif et garder la forme quand on ne peut pas faire de sport?

 

Certains d’entre vous m’ont demandé pourquoi je postais moins d’articles sur le yoga ou mes workouts depuis quelques temps. En 2 ans, j’ai vécu des arrêts forcés de toute activité sportive sur 2 longues périodes de 6 mois.

Passer d’une pratique du sport 6/7 jours à …quasi rien, peut vite devenir très déstabilisant dans l’organisation quotidienne mais aussi être pesant sur le mental. La routine est complètement chamboulée, le corps en demande de dépense d’énergie et les sautes d’humeurs plus fréquentes sans les précieuses endorphines.

 

Alors comment rester positif et actif quand on ne peut pas pratiquer de sport? 5 conseils pour vivre cette situation de manière constructive!

LEA

 

 

 

Investissez le temps libre dans une nouvelle activité

6 mois sans sport et yoga ne veut pas dire 6 mois sur son canapé à grignoter en regardant des séries.

Réfléchissez à un projet que vous repoussez constamment: prendre des cours de langues, lancer un blog, faire du bénévolat, écrire une nouvelle, apprendre à jouer d’un instrument, lire plus de bouquins…

Par exemple, je me suis investi sur Biobeaubon au début de ma période d’arrêt, j’ai ensuite pris le temps d’explorer la région de Washington DC, fait du bénévolat et suivi des MOOC (cours en ligne) sur Coursera. Aujourd’hui je me focalise sur la découverte de Londres, je vais commencer des cours d’espagnol et travaille sur la V2 de Biobeaubon!

ST

 

 

 

Méditez quotidiennement

Pratiquer une activité sportive entraine la sécrétion d’endorphines et permet de se sentir plus positif et débarrassé de toutes les mauvaises énergies. Mais comment faire pour atteindre cet état sans se dépenser?

La méditation est un excellent exercice quotidien pour poser ses intentions, réfléchir à la direction que l’on veut donner à sa journée, et à sa vie de manière générale.

Il existe de très bon sites et applications pour débuter la méditation guidée: Méditez avec Christophe André, Patricia Gueye SophrologueDeep Meditation Practice – Ajapa Japa Lite, Sell healing

Prendre 15 minutes matin et soir pour méditer vous permettra d’apaiser les tensions et replacer une bonne séance de running.
GOAL

 

 

Soyez patient, et ne risquez pas d’aggraver une blessure

Le risque premier à trop vouloir forcer son corps à reprendre trop vite c’est d’agraver la blessure et ralentir la guérison. J’en ai fait l’expérience après un cours de Jivamukti et de Yin, et une séance de vélo: mon corps m’a montré à 3 reprises qu’il ne se sentait pas prêt et que je devais tout simplement attendre et le laisser récupérer.

Ecoutez le corps médical, et fuyez les coachs en herbe sur les réseaux sociaux. Expliquez à votre prof de yoga d’adapter votre cours à la blessure, ou pensez à booker une séance avec un coach en salle de sport pour travailler sur un nouveau workout qui évoluera étape par étape. En bref, si ça fait mal ce n’est pas normal. 

GOAL 3

 

 

Travaillez les zones saines et restez actif

Ne pas pouvoir pratiquer de sport intensément n’est pas incompatible avec une activité physique régulière: privilégiez les longues promenades à allure soutenue (marcher à 6km/h pendant 1 heure permet de dépenser 300 calories), descendez 1 station de métro avant votre destination matin et soir, et obligez vous à une journée sans transports / voiture par semaine par exemple.

Le yin yoga est aussi un très bon moyen de revenir au sport en douceur et reprendre pratiquer en retour de blessure.

EMB

 

 

Toute situation est positive, objectif: zéro plainte!

Même s’il est frustrant de voir des photos Instagram de handstands ou de selfie d’abdos et de refuser des invitations pour aller au studio entre copines, se plaindre ne vous avancera pas. Bien au contraire, c’est la meilleure manière de créer un cercle vicieux autour de « je parle de mes bobos, on me plaint, j’en reparle ».

Pensez à l’image que vous avez envie de donner de vous même: pleurnicher constamment n’a jamais été très reluisant. Pour éviter toute frustration, je me suis désabonnée de beaucoup de comptes yoga / sport sur Instagram et je jette dans les brouillons systématiquement tous les tweets négatifs que je suis tentée de poster.

goal2

 

 

 

En 6 mois d’arrêt, mon corps n’a pas perdu toute sa masse musculaire, je n’ai pas pris de poids grâce à une alimentation équilibrée et de la marche rapide, et malgré le manque du sport/yoga mon moral est resté stable et je déborde d’énergie positive grâce à la méditation. Toute est une question d’adaptation et de patience.

 

 

En un mot ? COURAGE.

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « Comment rester positif et garder la forme quand on ne peut pas faire de sport? »

  1. Article très sympa ! J’aime beaucoup le fait de positiver et surtout ce message de ne pas pousser comme un âne en cas de blessure.

    Une simple remarque, ces passages écrits en bleu ciel me poussent à vouloir cliquer dessus comme s’il s’agissait de liens hypertexte^^.

  2. Merci pour ce bel article plein de bons conseils. On trouve moult conseils d’entrainement et de motivation mais des conseils comme les tiens se font trop rares. Moi aussi j’ai été contrainte pendant un temps de ralentir un peu mon activité physique et c’est vrai que ce n’est pas toujours facile… Je rajouterai qu’il est important de savoir s’écouter et accepter de ralentir, de prendre soin de soi (pas toujours facile quand on a été élevée avec l’idée qu’il ne faut pas s’écouter et dans une société qui voue un culte à la performance!)… A bientôt.

    • Merci! C’est primordial d’écouter son corps et ralentir quand on en ressent le besoin. Ce qui est encourageant (partage des performances, postures de yoga), est parfois un peu culpabilisant. Parfois le corps dit stop pour une blessure ou une maladie et il faut apprendre à faire avec, même si c’est frustrant, il y a toujours une bonne manière de transformer la situation 😉

  3. Bonjour,

    Ton article me parle beaucoup. Je suis justement dans une période d’inactivité forcée car j’ai une sciatalgie d’origine tendiniteuse. En gros j’ai mal dans la jambe tout le temps. Du coup plus le droit de rien, même pas de marcher vu qu’au bout de 10 min j’ai mal.
    Je commence doucement la méditation, cela m’aidera sans doute à apaiser mon moral. 🙂
    J’ai aussi jugé préférable de me désabonner de pas mal de compte instagram pour éviter les frustrations. J’ai mis tous mes livres de running à lire dans un placard cachés, en attendant d’aller mieux et de me plonger dedans.
    Maintenant, je n’ai plus qu’à trouver l’activité. 😉

    Merci pour tes conseils.

  4. Ping : Pourquoi les personnes qui pratiquent le yoga, parlent tout le temps de yoga? |

Un avis? Une idée? Une adresse?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s