L’hiver sera cruelty-free!

Hello hello,

L’hiver est arrivé dans la région de Washington… Températures négatives, neige, et autres réjouissances!  La période de Thansgiving – Noël est magique aux Etats-Unis, car elle est synonyme de fêtes et de célébrations pendant un mois: décorations, parades, animations, fêtes… Ce qui rend beaucoup moins morne cette période de l’année où l’on commence s’essouffler un peu.

Pour Thanskgiving, j’ai pu faire découvrir le rôti aux noix et aux champignons d’Ephemerienne à mes collègues, accompagné de purée de patates douces et de sauce aux airelles. Evidemment, j’avais oublié que c’était LE jour de l’année avec Noël où les magasins ferment (mon hypermarché est ouvert 7/7 24/24h), et je l’ai donc présenté dans un plat à gratin. Evidemment bis, j’ai oublié une fois sur place de prendre des photos. Mais tout le monde à voulu en goûter, trouvé le plat délicieux, et réclamé la recette. Pari réussi!

Et comme être vegan ne se limite pas seulement à l’assiette, l’hiver est une période intéressante, où j’apprend à bien décortiquer les étiquettes pour ne pas acheter de pull en laine, où de chaussures en cuir.

Je posais cette question ce matin sur Twitter, que faites vous de vos anciennes pièces en cuir/laine/soie?

Les matières à bannir sont le cuir, la laine, plumes et la soie. Les alternatives existent en masse: coton, acrylique, polyester, lin, chanvre… 

Pour ma part, je continue à porter mes vieux sacs/boots mais avec l’idée de donner une pièce à chaque fois que j’en achète une.

– Premièrement, j’ai appris en déménageant à l’autre bout de la planète qu’il était inutile d’entasser des tonnes de vêtements chez soi. J’aime la sensation de pouvoir mettre ma vie dans 2 valises et repartir vers une nouvelle aventure.

– Ensuite, parce que c’est une manière plus équitable de continuer ma transition vers un mode de vie complètement cruelty-free.

Je me suis rendue compte que je n’avais finalement plus beaucoup d’articles cuir/laine/soie (je n’ai jamais porté de fourrure), et que cette transition était beaucoup plus facile que prévue. Apparemment, beaucoup d’entre vous partagent le même schéma, donner au fur et à mesure, sans racheter évidemment d’articles non cruelty free!

Alors pour couper court aux idées reçues, non s’habiller cruelty free ce n’est pas porter des chaussures de randonnées et des pulls en polaire.

Voici mes dernières trouvailles, un pull et un gilet chez Urban Outfitters en acrylique/polyester/coton très chauds/chouettes…

Pull Kimchi Blue

28568608_005_b

 photo urbanoutfitters.com

IMG_7204

Et un gilet Sparkle & Fade (en ligne / boutique chez Urban Outfitters), le mien est violet.

Capture d’écran 2013-12-08 à 12.00.47

 photo urbanoutfitters.com

IMG_7203

Et une paire de boots New Look chez Asos, en simili cuir, belles et très confortables… Oubliez les clichés du simili cuir effet plastique de mauvaise qualité. Il existe aujourd’hui des marques qui proposent des matières résistantes, jolies, imperméables etc.

full_size

 photo asos.com

Concernant les marques, je vais souvent shopper chez Asos, Urban Outfitters, Vans, Forever 21, Topshop, Melissa, et un site coréen pour les doudounes/manteaux SuziKim

Quelles sont vos marques cruelty-free favorites? 

A bientôt,

Anouchka

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « L’hiver sera cruelty-free! »

    • En fait, on pense souvent (à tort) que la laine provient d’une simple tonte d’un animal qui doit se débarrasser de sa laine pour son bien être.
      En réalité, ca se rapproche plus de la torture: les animaux meurent souvent de froid et la tonte arrache souvent une partie de la peau au passage (rentabilité oblige).

      Je te copie colle un article tiré du site Veganisme.fr

      « La laine : Toujours dans cette logique de productivisme, les animaux paient le prix fort, et dans l’industrie de la laine aussi ! Ce sont les grands élevages (troupeaux de 2000 à 8000 moutons) qui fournissent le marché international de la laine, et 80% d’entre eux se trouvent en Australie. Les moutons doivent d’abord subir des conditions climatiques extrêmes : vent glacial, pluies torrentielles, sécheresse et canicule… 30% des agneaux meurent avant d’avoir atteint l’âge de 8 semaines ! De nombreux adultes meurent aussi en raison du manque de soins ou d’abris appropriés… Le sort des survivants n’est guère plus enviable. Quelques semaines après leur naissance, les agneaux sont le plus souvent castrés et mutilés (on leur coupe la queue et on leur perfore les oreilles) sans le moindre antalgique !!! Par ailleurs, le surplus de laine artificiellement provoqué et les replis de peau retiennent l’urine et l’humidité, ce qui attirent les mouches. Celles-ci y pondent leurs oeufs, et les moutons sont littéralement dévorés par les larves. Pour prévenir ce problème, les éleveurs australiens découpent des morceaux de chairs sur les agneaux (sans la moindre anesthésie !!!). Malgré ces mesures barbares, les blessures sont le plus souvent infestées avant d’avoir pu cicatriser ! Les moutons sont tondus de manière prématurée, au moment où la laine est la plus abondante, ce qui fait mourir de froid de nombreux animaux. Les ouvriers tondeurs, payés au volume, se préoccupent davantage de leur productivité que du bien-être des animaux, et la tonte est très brutale, avec de nombreuses et profondes coupures de tondeuse dans la peau… Puis ils sont entassés et transportés dans des bâteaux pendant des semaines, avant d’arriver à leur destination, où ils sont enfin tués de manière cruelle, le plus souvent encore pleinement conscients !!! Pour en savoir plus : La laine, un problème ? (Article de Peta) »

      Plus d’infos http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Cuirlainefourrure.html

  1. Je sais qu’on essaie tous de faire de notre mieux selon nos convictions, mais quand je lis ce genre d’articles (http://www.businessinsider.com/the-secret-behind-forever-21s-dirt-cheap-clothing-2012-2) je me dis qu’a part élever nos propres moutons pour produire de la laine éthique et cultiver notre propre coton bio il n’a a aucun moyen d’être irréprochable. Cruelty free, ok, mais si c’est pour exploiter des enfants derrière, on ne gagne pas grand chose au change… De mon coté j’ai choisi de n’acheter que le strict minimum (j’aime bien l’idée que tout tienne dans 2 valises aussi ^^) et toujours d’occasion. En même temps, je suis loin d’être la plus stylish et j’aime bien la polaire, mais j’assume 😉

    • L’essentiel est de faire du mieux que l’on peut, d’être conscient de la provenance des choses (je suis complètement d’accord avec toi, je n’irais pas acheter du polyester chez primark non plus).
      C’est impossible d’être irréprochable, mais c’est bien d’encourager les autres à agir! J’achète beaucoup en fripes aussi, même pour le mobilier. Il faut réussir à de détacher de cet esprit de sur-consommation de fringues…

  2. Ping : Des looks cruelty-free dans les tendances mode automne-hiver 2014 |

  3. Je donne à Emmaüs mes paires de chaussures en cuir petit à petit, je ne sais pas si j’arriverais à donner mes jolis escarpins de marques de luxe, même s’ils sont en cuir je les aime 😦 Je trouve dommage qu’on nous mette sans arrêt face au sort réservé aux êtres humains qui travaillent en usine dans des conditions atroces. Si nous sommes vegan c’est avant tout pour les animaux, cela ne veut pas dire qu’on n’aime pas les êtres humains mais il faut choisir sa cause. Celle des animaux est tout aussi noble que celle des humains, n’en déplaise à certains. Je n’achète jamais de vêtements Gap parce que je sais qu’ils font travailler des esclaves (littéralement) et je fais de mon mieux au quotidien pour privilégier qualité et petite production. Mais je ne suis pas parfaite et j’achète tout comme toi des chaussures chez New Look qui sont faites en Chine…

    • Hello,

      J’ai encore quelques paires de boots en cuir que je garde et quelques sacs de valeurs.
      Pour le reste au fur et à mesure j’ai donné. Après comme toi j’essaie de consommer mieux, d’allier choix étique et condition de production responsable.
      C’est pas évident, on ne peut pas atteindre le 100%..
      Mais l’idée est d’essayer de réfléchir avant d’acheter au maximum et agir non?
      Et je crois qu’on va dans le bon sens 🙂

Un avis? Une idée? Une adresse?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s