Une alimentation sans gluten oui, mais pourquoi?

Pour ceux et celles qui me suivent sur Twitter (@biobeaubon), je ponctue mes tweets par #glutenfree.

Depuis quelques semaines j’ai changé mes habitudes alimentaires pour une alimentation vegan (oui) mais aussi sans gluten.

On me pose souvent la question du pourquoi? Le sans gluten est très à la mode en ce moment pour de mauvaises raisons. De nombreuses célébrités utilisent le régime sans gluten pour maigrir. Soyons francs je n’ai pas perdu un gramme, et tant mieux je ne souhaitais pas perdre un gramme. Si vous souhaitez perdre du poids, cet article ne vous aidera pas beaucoup.

Je n’ai aucune vocation à être experte sur le sujet, cet article est plutôt un témoignage personnel concernant mon alimentation. J’essaie de me baser sur des sites d’associations pour avoir des informations sures, mais l’erreur existe! 

 

Pourquoi une alimentation sans gluten? 

Je souffre d’une maladie appelée endométriose, plus d’informations ici, maladie handicapante et surtout très douloureuse au quotidien. Pour faire court, les femmes souffrant d’endométriose montrent souvent une sensibilité au gluten.

Avant, je ne digérais rien. Après des pâtes au diner, j’avais mal au ventre dans l’heure, et le lendemain impossible de manger avant midi. Pareil pour le pain, les pizzas, les gâteaux… Au bureau tout le monde connaissait le doux bruit du cachet effervescent dans le verre d’eau après le déjeuner…

Je prenais des tonnes de médicaments type Digedryl, Citrate de betaine… J’ai même été traitée pour un début d’ulcère (??) et ensuite pour soigner les ravages des médicaments contre l’ulcère… Mais aucun médecin de m’a jamais parlé de l’alimentation sans gluten.

Et là des années d’études de publicité vont entrer en jeu, depuis que je mange sans gluten je n’ai plus DU TOUT mal au ventre. Je mange, je digère, je déjeune le matin, je ne souffre plus. Mon médecin spécialiste aux Etats Unis a souri quand je lui ai expliqué que j’avais une alimentation vegan/sans gluten «Et ça vous aide non? Et oui…».

 

Le gluten c’est quoi exactement?

Si je reprend la définition Wikipedia: «Le gluten est la fraction protéique insoluble du grain1 c’est-à-dire la substance azotée visqueuse, obtenue par lixiviation (lavage par l’eau) d’une pâte de farine panifiable, tirée de certaines céréales comme le blé ou le seigle et dans une moindre mesure l’orge.

Il est principalement constitué de deux protéines : le gliadine et la gluténine. Ce sont ces protéines insolubles qui donnent à la farine des propriétés visco-élastiques, exploitées en boulangerie lors du pétrissage de la farine avec de l’eau et qui permettront à la pâte de lever lors de la fermentation»

 

On trouve du gluten dans les céréales suivantes: 

  • blé dur
  • seigle
  • triticale
  • orge
  • épautre
  • avoine
  • kamut 

Pour un régime sans gluten, toutes ces céréales sont donc à bannir (même des traces dans les aliments).

 

Les céréales suivantes sont sans gluten:

  • maïs
  • riz
  • millet

Et l’on ajoute à cela, les légumineuses, le quinoa, le sarrasin et l’amaranthe.

Je vous conseille le site de l’AFDIAG (association française des intolérants au gluten) pour aller plus loin: http://www.afdiag.fr/lintolerance-au-gluten/lexique/133-gluten

 

Les symptômes

L’intolérance est dure à diagnostiquer…  Mais on peut lister les différents symptômes liés à l’intolérance: digestion digestive, anémie,  fatigue excessive, dépression, migraines, vomissements, eczéma…

 

Et au quotidien? 

Au quotidien, le gluten est présent partout: pâtes, pizza, céréales, farine, pâtisseries, pain, sauces…

Aux Etats Unis les produits sans gluten sans signalés dans les rayons des supermarchés et sur beaucoup de cartes au restaurant, ce qui est extrêmement pratique.

Soyons honnêtes, il y a un marché du gluten-free très important aux US, et surtout si un allergique/intolérant découvre du gluten dans un plat censé être sans, il existe une solution, le procès.

 

Capture d’écran 2013-08-12 à 15.41.23

 

 

 

 

 

 

 

gluten

 

Je trouve donc sans trop de difficultés du pain, des tortillas de mais, des céréales, des snacks…

Alors oui, les produits sont parfois plus chers, et il faut être créatif, mais comme quand on devient vegan ou végétarien, c’est une mécanique à prendre. Eviter les produits industriels quand on a un doute, remplacer les farines habituelles par des farines de riz, de châtaigne, de maïs…  Privilégier le fait maison, noter les marques et produits pour faire ses courses plus vite. Mais au final, je me sens tellement bien au quotidien que l’effort me parait tout petit…

Pensez aux gratins de légumes, pâtes sans gluten, salades, soupes, chop suey, toutes les recettes accompagnées de riz, chili vegan…

Quelques photos de mes recettes vegan/sans gluten!

 

 

Et je vous quitte sur cette merveille, une pizza vegan et gluten free, comme quoi tout existe, je vous présente ce super restaurant très bientôt!

 

IMG_5867

 

Des intolérants dans l’assemblée? Je suis curieuse d’avoir vos avis et conseils!!

 

Publicités

25 réflexions au sujet de « Une alimentation sans gluten oui, mais pourquoi? »

  1. je ne sais pas si je suis intolérante au gluten mais en choisissant d’être végétarienne, j’ai naturellement limité le gluten et il est vrai que je me sens beaucoup mieux « digestivement » parlant. en fait je le ressens encore plus quand je mange des pates à la farine de blé par ex 🙂 Ce qui est sur c’est qu’en France la farine de riz ou de maïs bios est très chère je trouve 😦

    • C’est sur que limiter le gluten aide beaucoup le système digestif!! Et je suis d’accord que les prix des produits sans gluten sont souvent chers au supermarché! Les pâtes gluten free coutent 2 x le prix des pâtes normales…

  2. Nous sommes branchés low gluten (car en France c’est difficile de faire sans et quand on n’est pas allergique ou cœliaque du coup, on regarde pas les étiquettes de la même manière).
    Et il faut savoir que le gluten contenu dans les flocons d’avoine (bio) est nettement plus assimilable par les intestins que le gluten du blé. Idem pour le petit épeautre car la céréale n’a peu ou prou pas été transformée.
    Farine d’amarante pas mal non plus 😉

    • Je viens de me traduire amaranth flour pour essayer 🙂
      Oui, c’est pas un mot que j’utilise souvent hihi.
      Et tu (vous) as vu des changements depuis ce changement vers le low gluten?

    • Eh bien disons que ce matin on avait oublié de faire du pain (farine petit épeautre) et JC a mangé du Poilane, avec des gargouillis toute la journée !
      Pour les flocons d’avoine, pas évident de démêler le vrai du faux, on dit que le gluten d l’avoine est facilement tolérable… Et sinon on limite aussi le lactose mais j’ai toujours des spots d temps en temps (pas magique donc).
      Manger sans gluten c’est aussi mieux pour lutter contre les inflammations genre tendinites…

      • Oui on conseille aussi le sans gluten/lactose contre les inflammations de l’endométriose! Il parait que c’est efficace sur certaines!
        Je pense à faire mon pain, ici il est très mauvais, et pour en avoir surtout du sans gluten!

  3. (Cette pizza me fait vraiment rêver. Just saying.)
    Il m’a fallu du temps avant de réaliser que j’étais intolérante au gluten, alors que j’avais l’éventail des symptômes! Pour lutter contre l’endormissement post-pâtes/riz/pain, je ne consommais plus que des céréales complètes depuis des années. Mais depuis quelques mois que je mange gluten-free, je revis! Fini l’endormissement d’après repas, finie la rétention d’eau de folie, finies les plaques d’irritation qui viennent comme par magie et repartent comme des fleurs 2h plus tard. Et bonjour, gomme xanthane !

    Tes pancakes ont l’air délicieux ! Qu’est-ce que tu utilises comme farine?

    • Les suppléments gluten pour les pizzas sont très chers au restaurant (+5$) ! Pour une fois c’était un prix normal… C’est fou que les médecins continuent à ne pas faire le rapprochement entre ce genre de symptômes et l’intolérance au gluten. Par contre, je sèche, comment utilises tu la gomme xanthane?
      Pour les pancakes j’utilise un mix de farine sans gluten riz, tapioca et fécule de pomme de terre de chez Trader’s Joe. Pas mal!

      • Ahhh Trader’s Joe. Ça, ça me manque de la Californie.
        La gomme xanthane, tu en mets environ 2 cuillères à café dans ta préparation, et ça lie le tout comme du gluten. Rien de plus simple !
        Est-ce que tu as accès à la marque Bob’s Red Mill? Ils font plein de préparations chouettes, donc nombre sont sans gluten. Celle pour cookies est particulièrement incroyable.

      • Ah mais c’est chouette ça je vais aller en acheter! Merci 🙂
        Je viens de voir le site de Bob’s Red Mills, j’ai une preparation pour pancakes de chez eux à tester, mais il y a des tas de produits intéressants!

  4. J’ai aussi arrêté presque complètement de consommer du gluten pour des raisons de confort et de santé. Etant donné que je ne suis pas véritablement intolérante, je fais quelques exceptions mais cela reste rare. Alors qu’il n’y a pas si longtemps mon alimentation était composée essentiellement de pain, de pâtes et de produits laitiers, j’ai quasiment banni le gluten et la caséine de mon assiette, et ça fait un bien fou. Mieux, je trouve qu’une fois que l’on décide d’évincer ces aliments que l’on croit être « de base », on en découvre une foule de nouveaux ! Légumineuses, noix, purées d’oléagineux, millet, riz complet, légumes, fruits,… Je n’ai jamais mangé aussi varié que depuis que j’ai arrêté le gluten et les produits laitiers (et la viande), comme quoi 🙂

    Par contre, pour ce qui est du problème du coût, je trouve que cela ne devient vraiment cher que si l’on achète des produits modifiés et pré-emballés au label « sans gluten » (style pain, pâtes, snacks,…). Je ne sais pas comment cela se passe aux US, mais je trouve qu’il est bien moins cher d’acheter des bonnes matières premières et de cuisiner soi-même ses sauces, biscuits et gâteaux, par exemple. Et ça reste bien meilleur (et plus sain) !

    Bonne continuation en tout cas 🙂

    • Je suis d’accord, on devient tres creatif, avec une alimentation vegan/sans gluten. Je mange encore plus sainement, avec des produits « nouveaux », comme ma premiere salade de pois chiche ce midi!

      Apres, les prix des pates sans gluten, aux Etats Unis sont au double des pates normales, les snacks ne coutent pas grand chose, une box de 15$ par mois (Vegan Cuts), mais meme si je cuisine 90% de mon alimentation, j’achete de temps en temps des cookies, pates et du pain. Je suis une catastrophe en patisserie, et j’en mange tres peu!

      Merci de ton commentaire 🙂

      – Oui j’ai un clavier sans accent-

    • Hello, tu t’interroges à quel sujet? C’est déjà une première étape en tout cas! Tu aimerais adopter une alimentation végétarienne?

      Si je peux répondre à tes questions, n’hésite pas!!

  5. malheureusement même mon RSG n’a pas empêché mon endométriose et les douleurs intestinales. mais bon il faut dire que cœliaque+colophatie fonctionnelle+endométriose c’est le tiercé gagnant chez moi XD

  6. Ping : Trahie par l’ami Gluten ? | frangepasseportetpetitsgateaux

  7. je découvre ton blog, super!
    moi 33ans, je découvre que je suis pleine d’zarthrose, ca fait 6 mois que je suis sans gluten / sans lait, et ca va de mieux en mieux!
    et bien sur, plus de ventre balloné!!! pleins de choses vont mieux!

Un avis? Une idée? Une adresse?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s